Bureau de la recherche

Le Bureau de la recherche au Cégep Saint-Hyacinthe sert de support aux chercheurs tout au long de leurs activités de recherche, en particulier, il effectue le support administratif, en s’assurant de la gestion de la propriété intellectuelle de la recherche.

Le Bureau de la recherche organise également des colloques internes et assure une communication avec les organismes externes.  Il organise aussi les événements de reconnaissance des étudiants qui participent à la recherche.

En plus d’opérer en tant que point de contact avec les gouvernements, il est chargé de produire les comptes rendus d’avancement des travaux de recherche exigés par les organismes subventionnaires.  Ces comptes rendus doivent faire état des dépenses encourues, ainsi que des avancements technologiques de l’équipe de recherche.

Historique de la recherche au Cégep de Saint-Hyacinthe 

Le Cégep de Saint-Hyacinthe s’est doté, en 2003, d’une Politique Institutionnelle de la recherche, qui établit les bases afin de favoriser les activités de recherche par les membres du personnel.  Cette politique a été mise en place dans la foulée du Plan stratégique 2001-2005, et a été réitérée dans le Plan stratégique 2010-2015 .  Dans l’application de cette politique, le Cégep a entrepris de faire de la recherche subventionnée dans divers domaines technologiques et pédagogiques. 

Dans le but de favoriser le transfert technologique vers l’industrie, les organismes subventionnaires, tels que le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), ont créé des programmes qui financent la recherche en partenariat académie-industrie dans les universités.  Depuis quelques années, et pour des raisons évidentes, ces mêmes organismes subventionnaires ont décidé de tenter l’expérience de financer la recherche en partenariat avec les collèges canadiens dûment accrédités par le CRSNG.

La recherche et développement (R et D) en partenariat académie-industrie dans les cégeps du Québec bénéficie d’un atout majeur depuis la création des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) en 1983.  Les CCTT, dont la responsabilité relève des collèges, ont pour mission de :

  • réaliser des recherches appliquées avec les entreprises;
  • assurer une aide technique;
  • diffuser de l'information technologique
  • contribuer à la formation technique des entreprises et des étudiants de l'enseignement collégial.

C’est donc dans cette optique que le Cégep Saint-Hyacinthe et ses deux CCTT affiliés, le Groupe CTT (GCTTG) et Cintech agroalimentaire, se sont lancés, il y a 3 ans, dans la recherche appliquée financée par le programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC) du CRSNG.  Grâce à sa relation privilégiée avec le GCTTG, le Cégep Saint-Hyacinthe a pu bénéficier d’un tremplin lui permettant de faire des demandes de subventions dans des domaines technologiques liés à ses CCTT affiliés.

Comme la formation de Personnel Hautement Qualifié (PHC) fait partie des exigences des organismes subventionnaires, et que la formation des étudiants du collégiale fait partie du mandat des CCTT, le financement de la recherche au cégep ne peut se faire qu’avec la participation des enseignants et des étudiants.  Dans cette optique, le Cégep de Saint-Hyacinthe s’est doté d’une Politique de la recherche et, sous la tutelle du directeur des études, a mis dans son Plan Stratégique 2010-2015 des objectifs clairs quant à la participation des étudiants à des travaux de recherche, notamment la participation de 100 étudiants à des travaux de recherche d’ici 2015.

C’est donc dans ce nouveau contexte que le Cégep de Saint-Hyacinthe a entrepris le mandat de créer un modèle d’accompagnement des étudiants impliqués dans un projet de recherche, à l’intention des enseignants.  Ce mandat est lié à l’objectif 1.2.3 du Plan Stratégique, qui vise à soutenir les projets de recherche appliquée et les autres projets de recherche au service de l’apprentissage et de la motivation scolaire, et d'en assurer la diffusion.

  • Cégep de Saint-Hyacinthe © 1968-2013 Tous droits réservés